Plusieurs films conservés par Orfeo nommés aux César 2019!

epa07311257 A Cesar Award trophy is displayed prior to a press conference of the Cesars Academy held to unveil the names of this year's nominees of the French film awards in Paris, France, 23 January 2019. The Cesar awarding ceremony will be held on 22 February.  EPA-EFE/ETIENNE LAURENT

Alors que l’édition 2018 avait vu triompher 120 Battements par minute et Au revoir là-haut tous deux conservés par Orfeo, l’édition 2019 s’avère prometteuse au vu des nominations:

« En liberté » produit par les Les films Pelléas et réalisé par Pierre Salvadori obtient 9 nominations: Meilleur film, Adèle Haenel comme meilleure actrice, Pio Marmaï comme meilleur acteur, Audrey Tautou en meilleur second rôle féminin, Damien Bonnard en tant que second rôle masculin, Pierre Salvadori comme meilleur réalisateur,
Pierre Salvadori, Benoît Graffin, Benjamin Charbit pour le meilleur scénario original et enfin Isabelle Devinck pour le meilleur montage.

« Les frères Sisters » de Jacques Audiard produit par Why not Productions avec 9 nominations: meilleur film, Jacques Audiard comme meilleur réalisateur, Benoît Daubie pour la meilleure photographie,
Jacques Audiard, Thomas Bidegain pour la meilleure adaptation, Brigitte Taillandier, Valérie De Loof, Cyril Holtz pour le meilleur son, Alexandre Desplat pour la meilleure musique originale, Michel Barthélémy pour les meilleurs décors et enfin Juliette Welfing pour le meilleur montage.

« Amanda » de Mikhal Hers produit par Nord-Ouest Films avec 2 nominations: Vincent Lacoste comme meilleur acteur et Anton Sanko pour la meilleure musique originale.

« Dilili à Paris » produit par Nord-Ouest Films et réalisé par Michel Ocelot concoure comme meilleur film d’animation.

« Nos batailles » produit par Les Films Pelléas et réalisé par Guillaume Senez avec Romain Duris comme meilleur acteur.

« Plaire, aimer et courir vite » également produit par Les Films Pelléas et réalisé par Christophe Honoré avec Denis Podalydès pour le meilleur second rôle masculin.

« Première année » de Thomas Lilti et produit par 31 Juin Films avec William Lebghil pour le meilleur espoir masculin.

RDV le 22 février 2019 pour la cérémonie!

Vous voulez également conserver votre film chez nous comme tous ces grands producteurs? N’hésitez pas à nous solliciter!

Orfeo au SATIS 2018!

 

Orfeo sera présent au SATIS 2018 les 6 et 7 novembre, dock Eiffel, corner 25. Christophe, Antoine et Antonio vous présenteront les services d’Orfeo. N’hésitez pas à venir nous voir!

Plan d’accès et plus d’infos ici.

Orfeo au MIFC 2018!

 

Orfeo sur tous les fronts ces derniers temps pour parler de la conservation numérique que ce soit lors de l’instructive journée consacre à la conservation numérique organisée par la CST le 11 octobre dernier où Orfeo a présenté ses services ou encore plus récemment lors de la table ronde organisée lors du Marché International du Film Classique à Lyon. Des échanges riches et constructifs démontrant une fois de plus l’importance essentielle de la conservation numérique tant pour les films frais que pour les films de patrimoine ou de catalogue.

Le compte rendu de la journée du 18/10/2018 à Lyon par le Film Français à lire ici.

Un nouveau comité de direction pour la FICAM!

La FICAM a décidé, suite à son AG du mardi 19 juin 2018, de renouveler son comité de direction.

Didier Huck, directeur des relations institutionnelles et RSE de Technicolor Mikros est élu président.

On retrouvera parmi  la présidence déléguée, Christophe Massie, PDG d’Orfeo au poste de délégué Commission Observatoires Métiers et Marchés.

Ce nouveau comité de direction aura pour charge de poursuivre l’action engagée en faveur de la filière de l’audiovisuel et du multimédia.

Le communiqué de presse de la FICAM ici.

La CST publie la recommandation RT-043 !

Suite aux travaux de la commission auxquels Orfeo s’est joint, la CST publie la recommandation RT-043 qui définit le cadre dans lequel doit se faire la conservation numérique. Les critères les plus exigeants ont été retenus afin d’apporter la meilleure qualité de service possible, exigences auxquelles les contrats d’Orfeo répondent.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur nos offres de conservation numérique!

Lien vers les recommandations

logo_CST

Orfeo, acteur européen en faveur de la promotion des œuvres en ligne

http://www.cnc.fr/web/fr/dernieres-actualites/-/liste/18/11173945

Retour sur la conférence « Les actions européennes en faveur de la promotion des œuvres en ligne »

MEDIA

Compte-rendu de la conférence du 30 janvier 2017

Le 30 janvier, le CNC a organisé en collaboration avec le Relais Culture Europe une conférence sur les actions européennes en faveur de la promotion des œuvres en ligne.

Les nouvelles lignes directrices de l’appel à projet MEDIA « Promotion des œuvres en ligne » ont été décryptées par Emmanuel Cocq, de l’Agence exécutive Education, Audiovisuel et Culture. Des exemples de projets français ayant bénéficié du financement européen lors du précédent appel (« distribution en ligne ») ont été présentés, permettant de partager expérience et bons conseils. Enfin, la Commission européenne, représentée par Emmanuel Joly de l’Unité Industrie audiovisuelle et programme de soutien, a dressé la liste des mesures d’accompagnement à la réforme du droit d’auteur, visant à favoriser la circulation et l’accès en ligne aux œuvres européennes dans toute l’Europe.


Dates à retenir

***

Résumé de l’intervention d’Emmanuel Cocq, Agence exécutive Education, Audiovisuel et Culture

> consulter la présentation d’Emmanuel Cocq

Le nouvel appel à projets « Promotion des œuvres européennes en ligne » (ouvert du 25.11.2016 au 06.04.2017) a pour objectif l’accroissement de la visibilité, de la circulation et in fine de l’audience des œuvres audiovisuelles européennes dans l’environnement numérique. Il succède au dispositif « Soutien à la distribution en ligne » et connait quelques modifications notables : élargissement du champ des actions couvertes, augmentation du budget – aujourd’hui près de 10 millions d’euros pour les 3 actions – accent mis sur la stratégie marketing et l’analyse des besoins du marché.

Outre les lignes directrices, il est nécessaire de se référer au guide des experts (mettre lien). Pour les actions 1 et 3, E. Cocq a insisté sur le fait que les candidatures doivent s’appuyer sur une analyse de marché permettant d’identifier avec précision:

  • les segments d’audience porteurs de croissance potentielle pour le service VOD postulant  (action 1) ;
  • la pertinence du projet au regard des mutations et besoins  réels du marché (action 3).


Les 3 actions soutenues dans le cadre de cet appel :


Action 1
« Promotion et marketing des services VOD » :

  • L’action a été recentrée sur les stratégies de marketing innovantes. Les activités proposées doivent se distinguer des axes marketing traditionnels  du  postulant.
  • L’éligibilité des postulants a été étendue aux plateformes filiales des FAI et chaînes.
  • Le terme de « films et œuvres audiovisuelles » est entendu au sens large : aucune définition ne figure dans les lignes.
  • Minimum  de 500 œuvres européennes dans le catalogue

 

Action 2 « Soutien au développement de kits « prêts pour la diffusion en ligne » :

  • L’action  vise à donner une deuxième chance aux œuvres ayant un certain potentiel commercial mais qui, pour des raisons économiques et autres, n’ont pas été diffusées dans certains pays du programme MEDIA.
  • L’action ne propose pas de soutien à la création de nouvelles plateformes.
  • Les projets doivent constituer des catalogues d’au moins 20 titres européens.
  • Chaque titre du catalogue doit alors être commercialisé sur des services de VaD existants dans au moins 3 (auparavant 5) pays du programme MEDIA au sein desquels il n’est disponible sur aucune plateforme de diffusion.
  • La mise à disposition additionnelle dans des pays hors-MEDIA est acceptée.
  • La stratégie en matière de transparence de la remontée de recette et des clés de sa répartition est un élément central de l’évaluation des projets.

Action 3 « Soutien aux stratégies innovantes en matière de distribution et de promotion d’œuvres européennes audiovisuelles » :

  • Cette action a un cadre très ouvert et vise à soutenir le développement de nouveaux modèles économiques ou d’outils permettant d’améliorer l’audience potentielle des œuvres audiovisuelles européennes à l’ère numérique.
  • Les projets doivent notamment se concentrer sur la convergence et la complémentarité entre plateformes de distribution linéaires et non-linéaires ; et/ ou la disponibilité transnationale des œuvres européennes dans l’environnement numérique ;  et/ ou de nouvelles approches en matière de développement de l’audience à l’ère numérique, au-delà des pratiques traditionnelles de distribution.
  • Il s’agit de récompenser la prise de risque (« prime à l’innovation ») tout en restant conscient de la réalité du marché (termes de la concurrence, qualité et cohérence du modèle économique…).


Calendrier

  • Une première réponse sera donnée au mois de juillet, et la signature des contrats s’effectuera entre septembre et octobre.
  • L’action devra débuter entre le 1er septembre 2017 et le 1er janvier 2018, pour une durée de 12 mois.

Orfeo vous invite sur son stand au #PILE2017

salon des lieux de tournage

PARIS IMAGES LOCATION EXPO

7ÈME ÉDTION DU SALON DES LIEUX DE TOURNAGE

Les 31 janvier et 1er février 2017 au Carreau du temple

 

Depuis 2011, le Salon des lieux de tournage, premier événement du genre en France, permet à la fois à des sites franciliens, aux départements, mais aussi à l’ensemble des régions françaises de présenter leurs décors et leur politique d’accueil des tournages et aux professionnels de découvrir de nouveaux lieux ou des éléments méconnus de sites emblématiques.

Le Salon des lieux de tournage 2017 attend 109 exposants :

La Région Ile-de-France et la Commission du Film d’Île-de-France, la Maison de l’Orchestre national d’Ile-de-France, le domaine de Villarceaux, l’Agence des Espaces Verts ;

32 sites franciliens répartis dans les 8 départements de la Région Ile-de-France, dont des sites patrimoniaux (châteaux de Versailles, de Fontainebleau, de Vaux-le-Vicomte…), des musées (Musées du Louvre, des Arts décoratifs, de Sèvres), des communes (Paris – Mission Cinéma et la Tour Eiffel, Les Mureaux, Versailles, Marseille) ;

7 organismes nationaux dont les Ministères de l’Intérieur, de la Défense et de la Justice et le Centre des Monuments Nationaux ;

14 entreprises du secteur dont Première Loge ;

15 commissions régionales du film, membres du réseau Film France dont 9 régions avec leur propre espace ;

8 studios : Studios d ’Aubervilliers, Studios de Bry-sur-Marne, Studios d’Epinay, Studios Kremlin, Studios de Paris, Studios Sets, Shadow Studios, Vache Noire ;

8 associations professionnelles ;

Ecoprod

L’édition 2017 compte par ailleurs 21 nouveaux exposants :
AGECIF – InterCachet, APRR Autoroutes, Athénée Théâtre Louis Jouvet, CCHSCT de la Production Cinématographique, Château de Groussay by Patrimoine Aventure, CIRAD – Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement, Cité de l’Architecture & du Patrimoine, Corsica Pôle Tournages, Domaine de Chantilly, Domaine de Grosbois, Domaine de Vert-Mont, Enterprise Rent a Car, Grande chancellerie de la Légion d’Honneur, Impact Évènement, Musée national des Arts Asiatiques – Guimet, Odalys Vacances, PLATEAU – Poitou Loire Anjou Touraine Entrepreneurs Audiovisuels Unis, Shadow Studio Décoration, Studio la Vache Noire, Trimaran VFX, Ville de Marseille.

En 2016, 2951 visiteurs sont venus au Salon pour se renseigner, rencontrer les autres profesionnels et préparer leur tournage.

profesionnels des tournages, vous pouvez retrouvez les fiches décors des exposants du salonainsi que les liens vers les organismes publics accueillant des tournages sur   l’espace profesionnel du site de la Commission du film Ile-de-France